Comprendre la santé mentale

 

Comportement à haut risque

 

Le jeu de hasard chez les adolescents

Selon Lynette Gilbeau, coordinatrice de recherche du « International Centre for Youth Gambling Problems and High-Risk Behaviours » de l’Université McGill, pour la plupart des personnes jouer pour de l’argent est une forme plaisante de divertissement et un passe-temps récréatif socialement acceptable. Cependant, pour certaines personnes, ce qui débute comme une activité plaisante, relativement bénigne peut escalader et devenir un problème avec des ramifications sociales, émotionnelles, interpersonnelles, physiques, financières et légales sérieuses.

Le jeu de hasard, d’abord vu comme une activité d’adulte, se révèle être très populaire chez les enfants et les adolescents. Les données récentes suggèrent que plus de 80% des jeunes rapportent avoir joué pour de l’argent au cours de leurs vies, dont 63% des jeunes canadiens disaient avoir joué au cours de la dernière année. Présentement 4 à 6% des jeunes vivent un problème de jeu pathologique et un autre 10 à 15% est à risque de développer un tel problème.

(Reference: Derevensky, J. (2011). Teen gambling: Understanding a growing epidemic. Maryland: Rowman & Littlefield Publishers.) Les jeux de cartes incluant le poker, les billets à gratter, les gageures sur les jeux d’adresse ou sportifs sont parmi les formes les plus populaires de jeux parmi les élèves du secondaire. (Reference: Institut de la statistique du Québec, Enquête Québécoise sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves du secondaire, 2006).

 

L’importance de la prévention

La recherche suggère que l’âge du début du jeu est en corrélation avec une dépendance au jeu. Plusieurs joueurs pathologiques rapportent avoir été familiarisés au jeu dès l’âge de 10 ans. Une conscientisation et une prévention précoce sont cruciales

L’« International Centre for Youth Gambling Problems and High-Risk Behaviours »de l’Université McGill, a développé une panoplie de matériel, gagnant de prix de reconnaissance, sur la prévention et la sensibilisation qui peut être utilisé avec des enfants dès l’âge de 8-9 ans et tout au cours de l’adolescence. Pour plus d’information, voir : www.youthgambling.com.

La Maison Jean Lapointe offre des ateliers en français et en anglais sur la sensibilisation au jeu pathologique dans les écoles secondaires du Québec. Pour plus d’information,  cliquer ici.

 

Quand le jeu de hasard devient un problème

Il peut être plus difficile de détecter le jeu de hasard parmi les élèves pendant les heures de classe et d’y répondre que certains autres comportements à risques comme la consommation d’alcool ou de drogues. Un groupe d’élèves rassemblés ensemble à l’heure du diner autour d’une paire de dés ou d’un jeu de cartes n’inquièterait pas d’emblée le personnel enseignant et les conséquences des problèmes de jeu de hasard ne sont pas pressenties aussi rapidement que l’usage de la drogue ou de l’alcool. Certains signes de problème de jeu de hasard pathologique peuvent inclure:

  • Dépenser plus d’argent que vous pensiez

  • Jouer pour des périodes plus longues que prévues

  • Jouer plutôt que de prendre vos responsabilités

  • Penser au jeu à plusieurs reprises

  • Avoir de la difficulté à réduire la fréquence du jeu

  • Jouer pour regagner ses pertes

Il est intéressant de noter que selon une étude québécoise, plus de 20% des élèves du secondaire ont reçu des billets de loteries en cadeaux (comme parents et enseignants, nous devons être conscients de nos propres comportements de jeux et de nos croyances.)
(Reference: Institut de la statistiques du Québec, Enquête Québécoise sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves du secondaire, 2006)  

 

Un problème de jeu pathologique peut avoir des répercussions significatives sur le fonctionnement d’une personne (affectif, cognitif, social et académique) ainsi que sur sa santé mentale et physique.

 

Support pour le jeu pathologique

Pour plus d’information sur l’aide pour les problèmes de jeu de hasard, contacter:

 

Pour plus d’informations sur les jeunes et le jeu de hasard  

 

 

Welcome
Promoting mental health to strengthen school communities